Accueil > Cadre de vie > Grands projets en cours > PRU Mireuil - La Rochelle

PRU Mireuil - La Rochelle

 

Programme de Renouvellement Urbain du quartier de Mireuil – La Rochelle

Découvrez au travers de cette carte interactive les opérations et leur localisation, ainsi qu’une animation des 2 projets « phare » du programme : l’aménagement de la future place des Châteaux d'eau et la restructuration du bâtiment Utrillo.

 


 

Infos complémentaires sur ces 2 opérations emblématiques :

Stratégie urbaine

Comme l’indique la convention ANRU signée le 4 Février 2008 « le projet de renouvellement urbain du quartier de Mireuil s’appuie sur la volonté de changer profondément l’image du quartier en l’ouvrant sur l’ensemble de la ville et en le resituant dans la dynamique générale de l’agglomération ».

« Au sein de la ZUS de La Pallice, Laleu, La Rossignolette, Mireuil, le projet de renouvellement urbain concerne uniquement le quartier de Mireuil avec une attention particulière sur le secteur des châteaux d’eau et la place centrale située en cœur de quartier… »

Le projet a été élaboré autour de trois objectifs qui aujourd’hui prennent sens dans ce secteur où sont concentrées une grande partie des opérations qui font l’objet de l’avenant

  • Créer un cœur de quartier en l’ouvrant sur le parc Kennedy,
  • Favoriser la mixité sociale,
  • Remodeler les formes urbaines.


C’est en répondant à ces trois objectifs que le quartier de Mireuil pourra à terme changer réellement d’image et devenir un quartier agréable à vivre et reconnu comme tel.

C’est en y offrant des logements de qualité à des prix abordables, à deux pas du centre ville, autour d’espaces publics clairs, des services adaptés et des équipements dynamisants que les Rochelais et plus largement les habitants de l’agglomération viendront s’y installer.


Parti pris d’aménagement de la Place des Châteaux d’Eau

La création d’un cœur de quartier sur la Place des Châteaux d’Eau est, depuis l’origine, l’objectif principal du projet.
L’étude de définition lancée en 2008 a confirmé nos choix d’aménagement dans ce secteur situé au centre du quartier de Mireuil.
Le choix de démolir les deux châteaux d’eau, qui étaient fort prégnants dans ce secteur, en est le premier symbole fort.

Du côté des espaces publics, des aménagements qualitatifs favorisant les piétons et les déplacements doux, offrant du stationnement ainsi que des aires de jeux représentent un cadre de vie apprécié des riverains. L’ouverture de nouveaux axes transversaux de circulation améliorera fortement la lisibilité et l’accessibilité du quartier, tout comme l’aménagement des franges de la Place à venir (carrefour parc Kennedy/Place des Châteaux d’Eau).


Mixité fonctionnelle et centralité de quartier

Le renforcement des équipements publics de proximité comme les centres commerciaux ou la construction d’un centre social de qualité participent pleinement à la création du lien social et de la mixité dans le quartier.

La création d’équipements d’envergure plus large comme l’espace B. Giraudeau et la ludothèque développent  l’attractivité du quartier à l’échelle de la ville mais aussi de l’agglomération entière, renforçant ainsi la mixité voulue.

Contenu du programme

Le PRU de Mireuil est concentré autour du secteur dit du « Gavarni » ou des « Châteaux d’eau », aujourd’hui disparus.

La carte interactive permet de situer le périmètre d’intervention du programme et la quarantaine d’opérations qui le composent.

Ces interventions portent essentiellement sur le logement (réhabilitation/résidentialisation, démolitions/reconstructions), mais aussi sur les espaces et les équipements publics.

Il s’agit là d’un vaste projet qui a débuté en 2004/2005 (avec la démolition du bâtiment Gavarni et la sécurisation des halls d’entrée du bâtiment Meissonier) et qui va se poursuivre jusqu’en 2013

Logements

Les opérations liées au logement représentent environ 70% du programme pour près de 80M€ et sont réalisées par les deux bailleurs sociaux implantés sur le quartier : l’Office Public de l’Habitat de la Communauté d’Agglomération de La Rochelle (OPH) et la Société Atlantique Aménagement (SAA).

  • Réhabilitations

Un millier de logements sont réhabilités, 14 immeubles  sont concernés : Utrillo, Luxembourg, Ingres, Lebrun, Boucher, Millet, Vouet, Fouquet, Nattier, Delaunay, Dubuffet, Dufy, Bossuet et Blaise Pascal.

Il s’agit de réhabilitations importantes touchant autant l’intérieur des logements que les façades ou les parties communes.

Le coût moyen de ces interventions s’élève à 26 000€/logement.

On peut noter que depuis 2011, la SAA ATLANTIC AMENAGEMENT réhabilite l’ensemble de son parc immobilier à Mireuil, ce qui n’était pas prévu iniatilement dans la convention

 

  • Résidentialisations

En complément des réhabilitations, 806 logements répartis sur 12 bâtiments ont été résidentialisés: Utrillo, Luxembourg, Ingres, Boucher, Millet, Vouet, Fouquet, Nattier, Delaunay, Dubuffet, Dufy, Meissonnier. Ces interventions consistent à aménager les abords des immeubles, en sécurisant et en privatisant les accès, les stationnements et les locaux communs, dans l’esprit d’une « résidence ».

Le coût moyen de ces interventions s’élève à 7000€/logement.

  • Démolitions

297 logements sont démolis, dont 5 immeubles intégralement (Gavarni, Manet, Braque, Parco, Charlopeau) et 2 partiellement (Utrillo, Luxembourg).

 

  • (Re)constructions

297 logements sociaux sont reconstruits par l’Office Public de l’Habitat pour compenser les logements démolis.

50 logements sont reconstruits sur le quartier, 190 sur d’autres secteurs de la Ville (Beauregard, Port Neuf, Centre ville) et 57 sur d’autres communes de l’agglomération  (Périgny, Saintet Soulle, Puilboreau).

La carte interactive (voir plus haut) fait figurer un plan de localisation des constructions de logements sociaux.Par ailleurs, environ une cinquantaine de logements privés (à la vente et à la location) sont prévus à horizon 2013. La plupart seront construits par l’Association Foncière Logement (en contrepartie des financements apportés par l’ANRU), ainsi que par l’Office Public de l’Habitat de la CDA.


Aménagements urbains

La ville de La Rochelle a souhaitée accompagner le renouveau du bâti en aménageant l’espace public autour des immeubles et des lieux de vie. Ainsi, la voirie, le stationnement, les espaces verts ont été repensés pour offrir aux habitants un cadre de vie plus agréable :  Avenue des Grandes Varennes, Rue Jean Baptiste Peyronneau, Square Greuze, Parc Canin, Aménagement Place des ChateauxChâteaux d’eau, Avenue de Paris.


Equipements publics

La ville de La Rochelle a pris le parti de diversifier les fonctions urbaines par la création d’équipements de proximité, telles que la construction d’un centre social et d’une Ludothèque ainsi que d’une salle des fêtes (Espace bernard Giraudeau).

 

Commerces et espaces de services

Les 3 centres commerciaux de proximité implantés sur le quartier sont restructurés par la Ville de La Rochelle pour être plus attractifs.
Des espaces de services sont également construits, en lien avec les aménageurs, pour créer de nouvelles activités (libérales, médicales, de services) au cœur du quartier.

 

Eléments financiers

Le montant du programme s’élève à environ 110M€ (Ville, OPH et SAA confondus).
Vu l’ampleur des investissements, les opérations sont échelonnées sur plusieurs années avec le soutien de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU), du Conseil Régional Poitou-Charentes, du Conseil Général de Charente Maritime et de la Communauté d’Agglomération de La Rochelle pour l’essentiel.

Le détail des partenaires et de leur intervention financière apparaissent dans le panneau des financeurs.

Calendrier des opérations

Le programme a débuté dès 2004, mais l’essentiel des interventions se déroulent de 2008 à 2013 et même au-delà.


Les actions complémentaires

Le PRU ne concerne pas uniquement l’aspect « bâti », mais intègre également une dimension plus « humaine » et de « proximité ».
Cela se traduit pour l’essentiel par des actions autour du relogement, de l’insertion professionnelle et de la Gestion Urbaine de Proximité avec le souci d’intégrer le développement durable.

  • Le relogement

La démolition des 297 logements nécessite le relogement préalable des locataires y habitant. L’OPH et le CCAS de la Ville de La Rochelle ont désigné des référents qui accompagnent et les personnes et familles dans leurs démarches.
La Convention de relogement précise les engagements des partenaires et les différentes étapes du parcours de relogement.
La Charte de relogement recense les modalités concrètes du relogement pour les bailleurs sociaux et les locataires concernés.

Aujourd’hui toutes les familles ont été relogées.

Téléchargez la Convention et la Charte de relogement

  • L’insertion professionnelle

Le nombre et l’ampleur des travaux sur le quartier est l’occasion d’en faire bénéficier des demandeurs d’emploi. C’est pourquoi, les différents maîtres d’ouvrage (Ville, OPH et SAA) intègrent dans leurs marchés publics une « clause d’insertion ».
Les entreprises répondant aux appels d’offres s’engagent à faire réaliser une partie de leurs travaux par des personnes en insertion professionnelle, prioritairement originaires du quartier.
Ce dispositif concerne aujourd'hui prés de 150 personnes, dont 70% résidant à Mireuil.


La Charte locale d’insertion indique les éléments relatifs à la mise en oeuvre de cette clause d’insertion.


La Gestion Urbaine de Proximité (GUP)

Les chantiers menés dans le cadre du PRU occasionnent des perturbations pour les riverains (circulation altérée, stationnement réduit, dépôts sauvages, nuisances sonores…).
C’est pourquoi, les professionnels en charge des travaux, ceux qui gèrent l’entretien et les structures de proximité implantées sur le quartier sont particulièrement attentifs aux interventions qui ont des incidences sur l’espace public et le cadre de vie des habitants.

La Convention de Gestion Urbaine de Proximité recense les intervenants et les problématiques concernés.

Téléchargez la Convention GUP

 

La dimension développement durable

Le développement durable est une préoccupation permanente de la Ville de la Rochelle et de ses partenaires.
C’est pourquoi, tous les projets intègrent cette dimension : les logements sont mieux isolés, les équipements publics moins consommateurs d’énergie ou les espaces verts plus adaptés au secteur et aux contraintes d’entretien…
C’est bénéfique pour l’environnement mais aussi pour les utilisateurs qui voient leurs charges diminuer.

 

La concertation et la communication

Une concertation préalable a été menée auprès des habitants et des associations au sujet des équipements publics et de l’aménagement de la future place centrale.
Depuis, la concertation se fait au fur et à mesure de l’avancement des projets et l’information est diffusée avant et pendant la mise en œuvre des opérations.

Plusieurs supports sont utilisés :

  • Une Charte graphique unique
  • Des panneaux de chantiers communicants
  • Une lettre d’information périodique, intitulée « Brèves de chantiers » (voir ci-dessous)
  • Un prolongement de l’accompagnement culturel avec la MACVS (Astrolabe)
  • Des instances d’information et de concertation (de professionnels et d’habitants)
  • Des visites de chantiers
  • Des réunions publiques
  • Les sites internet de la Ville de La Rochelle (dont une carte interactive) et de l’Office Public de l’Habitat (en cours d’élaboration)
  • Un « Point Info PRU » (voir ci-dessous)

    Un bulletin d’information périodique « Brèves de chantiers », ainsi que La Marelle par l’Office Public de l’Habitat de la CDA.

Téléchargez le n°1, n°2, n°3 , n°4, n°5 et n°6.

Document de référence

Texte de la Convention financière pluriannuelle 2007 – 2011 (hors annexe)      

© La Rochelle 2008