Accueil > Découvrir la ville > Histoire et patrimoine > Les personnages célèbres

Les personnages célèbres

Jeanne d’Albret

Elle était la fille d’Henri d’Albret, roi de Navarre et gouverneur de La Rochelle depuis 1528.
Autour de la reine de Navarre, se constitue rapidement une cour brillante et déterminée, La Rochelle devint véritablement la capitale du protestantisme.

Jean Guiton

Né à La Rochelle le  2 juillet 1585, il exerça la profession d’armateur, puis devint maire de La Rochelle.
Lors du siège de cette ville, il oppose une résistance énergique voire héroïque aux troupes de Louis XIII jusqu’à la capitulation de la ville en 1628, suite à laquelle il dut s’exiler.
Par la suite, Richelieu lui donna un commandement dans la flotte royale et il combattit les Espagnols.
Après une existence tourmentée, Guiton s'éteint dans son domaine de Repose Pucelle (actuelle commune de La Jarne) et le registre des décès des protestants porte cette simple mention: « 15 mars 1654. Jehan Guiton escuyer, sieur de Repose-Pucelle, âge de 69 ans ou environ, a été enterré ».
Son inhumation eut lieu dans un petit cimetière situé près du rempart du front ouest de la ville, à côté de l’endroit où fut ouverte, au XIXe siècle, la large voie qui mène au port de la Pallice.

Jean-Louis Raduit de Souches (1608-1682)

Né à La Rochelle, dans un milieu de la petite noblesse huguenote, il sut bâtir sa carrière au service des Habsbourg. Soldat, il se battit successivement pour défendre   la cause du protestantisme, d’abord à La Rochelle, sa ville natale, contre les troupes de Louis XIII, ensuite dans l’armée suédoise contre les impériaux. Plus tard, il devint général de Ferdinand III, puis de Léopold  Ier, en se servant de ses connaissances de la tactique adverse pour lutter contre les Suédois et les Français. Parti d’un milieu modeste, il finit par être reconnu comme  un des plus grands chefs militaires de l’époque et accumula une fortune considérable ce qui lui valut les éloges des uns mais également les critiques et les réactions de jalousie exacerbées, aussi bien dans l’armée qu’à la cour de Vienne.
Tous les ans, la ville de Brno célèbre l'anniversaire du siège de la ville de 1645. Et c'est notre rochelais qui fut l'artisan de la déconvenue suédoise dans le contexte de la guerre de Trente Ans. Largement méconnu ici à La Rochelle, il est surnommé "le plus grand homme de Brno" au XVIIe siècle.
Une association des Amis de Raduit de Souches a été créée pour promouvoir ce personnage natif de la Rochelle, qui a pu bâtir sa carrière au service des Habsbourg, et aussi, à travers ce personnage, d’entamer une coopération culturelle entre les deux villes, Brno et La Rochelle, et entre leurs régions.

Pour en savoir plus sur Raduit de Souches, rendez-vous sur le site www.raduitdesouches.com

René-Antoine Ferchault de Réaumur

Né le 28 février 1683 à La Rochelle et mort le 17 octobre 1757 dans son domaine de la Bermondière, à Saint-Julien-du-Terroux.
René-Antoine Ferchault de Réaumur est un scientifique français qui s'intéressa à des sujets très variés tels que la métallurgie, la température (le grand public ne le connaît en général que par le thermomètre qui porte son nom), la porcelaine et particulièrement l'entomologie.

Guy-Victor Duperré 

Le baron Victor Guy Duperré est un amiral français, marin d'Empire, pair de France et ministre de la Marine trois fois, né à La Rochelle le 20 février 1775 (cadet d’une famille de 22 enfants) et mort à Paris le 2 novembre 1846.
Il repose aux Invalides, son nom figure sur l’Arc de Triomphe.

Eugène Fromentin 

Eugène Fromentin, né le 24 octobre 1820 à La Rochelle où il est mort le 27 août 1876 fut un peintre et écrivain.
En 1852, suite à un voyage en Algérie, il put approfondir son étude minutieuse des paysages et des mœurs algériennes. Ses notes lui permirent, à son retour, de donner à ses tableaux une exactitude réaliste. D'un certain point de vue, ses travaux ont été autant une contribution à l'ethnologie que des œuvres d'art. Le style de Fromentin fut très influencé par Eugène Delacroix. Ses œuvres se distinguent par leur composition frappante, leur dextérité et l'utilisation de couleurs brillantes.

Léonce Vieljeux 

Né en 1865 dans les Cévennes, il fut reçu à Saint-Cyr en 1886. En 1891, il épouse la fille de l’armateur rochelais Franck Delmas. Maire en 1930, il conserve cette fonction jusqu’à sa suspension en septembre 1940. Arrété par la Gestapo, il sera exécuté par les Nazis au camp du Struthof.

Michel Crépeau

Michel Édouard Jean Crépeau est un avocat et homme politique français, né le 30 octobre 1930 à Fontenay-le-Comte (Vendée) et mort le 30 mars 1999 à Paris.
En mars 1971, il remporte les élections municipales et est élu maire de La Rochelle, fonction qu'il occupera jusqu'à sa mort. Il prend alors de nombreuses initiatives dans les domaines de l'environnement, de l'urbanisme et de la culture.
Il bloque les constructions sur le littoral, étend les espaces verts, met en place un service de recyclage des déchets en 1973, inaugure le premier secteur piétonnier de France en 1975, et un libre-service gratuit de 400 vélos jaunes en 1976. En 1972, il participe à la création du Mouvement des radicaux de gauche (MRG), suite à la scission du Parti Radical. Il en est le président entre 1978 et 1981, et le candidat à l’élection présidentielle de 1981, où il obtient 642 847 voix, soit 2,21 % des suffrages exprimés.
Il fut ensuite Ministre de l'environnement de 1981 à 1983, puis Ministre du commerce et de l'artisanat de 1983 à 1986 et enfin Garde des Sceaux et Ministre de la Justice en mars 1986.
Il décède des suites d’une crise cardiaque en pleine assemblée nationale.

Georges De Caunes

Né en 1919. Journaliste à la radiodiffusion, à la télévision et dans différents journaux, grand reporter, il a tenu l’antenne des plus grandes radios avant de présenter le journal télévisé et diriger le service des sports de la Télévision Française. Chevalier de l’Ordre National du Mérite, il pris sa retraite à la Rochelle avant d’y décéder en 2004.

© La Rochelle 2008