Accueil > Economie > Ports > Grand Port Maritime

Le Port Autonome

Grand Port Maritime

Créé en 1890, le port de commerce a le statut de Port Autonome depuis le 1er janvier 2006. Le Port Autonome est un établissement public de l’Etat. Il est chargé à l’intérieur des limites de sa circonscription des travaux d’extension, d’amélioration, de renouvellement ainsi que de l’exploitation, de l’entretien et de la police du port et de ses dépendances et, enfin de la gestion du domaine immobilier qui lui est affecté.

Le Grand Port Maritime de La Rochelle est le  :

  • 8e port autonome maritime français,
  • 1er port français pour l’importation de produits forestiers et de pâtes à papier,
  • 2e port français pour l’exportation des céréales.

Trafic total :

7,5 millions de tonnes, dont 2,5 millions de tonnes de produits pétroliers raffinés, près d’1 million de tonnes de produits forestiers, 2,3 millions de tonnes de céréale et un trafic de vracs agricoles et industriels en fort développement.

Sa position géographique et ses installations lui confèrent :

Des atouts nautiques importants :

  • port en eau profonde : 6 postes à quai de très grande profondeur dont 2 pour les produits pétroliers et 4 pour les autres marchandises.
  • Accès nautique protégé par les îles de Ré et Oléron.
  • Accès rapide : 45 minutes de pilotage.
  • Accès et exploitation 24 heures sur 24, 365 jours par an.

Port de CommerceUn site portuaire compact et moderne :

  • 3 969 mètres de quais, tous reliés au réseau ferré national,
  • Accès direct au réseau routier (2x2 voies),
  • 223 ha de domaine terrestre, 320 ha de domaine maritime,
  • 42 ha de terre-pleins,
  • 10 ha de hangars.

Le Port Autonome de La Rochelle génère actuellement 80 millions d’euros de valeur ajoutée par an, et 2000 emplois directs.

L’objectif : 10 millions de tonnes de trafic annuel en 2015 soit 500 emplois directs de plus à La Rochelle.

© La Rochelle 2008