Accueil > Economie > Secteur d’activités > L’industrie nautique

Port de Plaisance

L’industrie nautique

La Rochelle a su allier des atouts naturels à une tradition historique pour faire de la filière nautique un des piliers de l'économie régionale et une des clés de sa renommée internationale.

 

Le port de plaisance

Le Port de Plaisance des Minimes est l'un des plus grands mouillages d'Europe, accessible à toute heure. Ses 11 kilomètres de pontons sont occupés à 71% par des voiliers. La Rochelle est également devenue une des escales de choix pour nombre de manifestations nautiques, 120 par an parmi lesquelles le Grand Pavois, la Semaine Internationale de la Voile... sans oublier des départs et escales de prestigieuses courses comme La Solitaire du Figaro, la Transat 6,50 Charente-Maritime Bahia, l'Edhec, le Tour de France à la Voile...

Le Grand Pavois fait partie des cinq premiers salon nautique à flots au monde. Constructeurs, négociants, marins amateurs et professionnels s'y retrouvent chaque année depuis 1973.

La "Grande Plaisance" renforce l'identité maritime de l'agglomération rochelaise. La réhabilitation, en 1995, d'une friche portuaire fait du bassin des Chalutiers le seul port de l'Atlantique capable d'accueillir des bateaux de plus de 17 mètres pour une escale technique ou un hivernage, en plein cœur de ville, à deux pas du plateau nautique.

Les chantiers navals

L'histoire du nautisme rochelais remonte aux années 1960, époque à laquelle est né le projet de construction d'un grand port de plaisance alors que s'installaient les pionniers de l'industrie nautique locale. Mais la filière se structure vraiment dans les années 1970.

La Rochelle et son agglomération comptent près de 190 entreprises et près de 2 500 emplois directs. La filière nautique réalise un chiffre d'affaires d'un peu plus de 2,3 millions d’euros dont 20 % à l'exportation.
Des chantiers navals rochelais sortent chaque année quelque 700 unités : voiliers en bois, bateaux en aluminium, catamarans de croisière et de sport, bateaux de pêche et de promenade, monocoques de série et haut de gamme, formules 1 de la mer...

Les équipementiers et services

La Rochelle, haut lieu de la course en mer, devient un centre géographique et technique de compétition, de conception et de préparation de bateaux de course. Exemples de bateaux fabriqués à La Rochelle : Proform (Marc Thiercelin), Colibri (Benoît Parnaudeau)...

Les constructeurs peuvent s'appuyer sur un fort tissu de spécialistes :voiles, mâts, fabrication de pièces sur mesure, gréements et accastillage.Les grands motoristes mondiaux sont présents à La Rochelle à travers des concessions ou des agences agréées.À côté des chantiers de construction, La Rochelle abrite de nombreux réparateurs qui assurent les opérations de rénovation, de maintenance et de gardiennage.

Architectes et bureaux d’études

La renommée internationale de La Rochelle repose aussi sur la qualité de ses architectes et de ses bureaux d'études. Les premiers "Charente-Maritime", des vainqueurs de grandes courses au large (Fasnet, Admiral's Cup, Two-Star, Figaro, etc.), sont sortis des cabinets d'architectes rochelais. C'est à eux que s'adressent les grands chantiers navals pour dessiner leurs plus beaux monocoques de série.
La réputation des bureaux d'études a depuis longtemps dépassé nos frontières. Ils sont présents à travers expertises et études pour des réalisations prestigieuses comme les Défis Français et Italien ou la mise au point du "Club Med".
La Rochelle abrite également l'Institut pour la Certification et la Normalisation dans le Nautisme.

Le plateau nautique

Espace aménagé autour du bassin des Chalutiers, le plateau nautique regroupe une trentaine d'entreprises aux activités diversifiées: chantiers navals, réparation, mécanique, peinture marine, fabrication d'accastillage sur mesure, charpente navale, aménagements intérieurs et extérieurs... Il accueille les bateaux d’un tirant d’eau de 5 mètres maximum pour des travaux à flots et à sec. L’ouverture utile des portes du bassin est de 16,50 mètres.
Le dernier équipement de la zone technique (2,5 ha), un engin de levage de 150 tonnes dessert les professionnels pour leurs opérations de sorties et de mises à l'eau de grosses unités.
Le bassin est agrémenté d'une Capitainerie pour accueillir dans les meilleures conditions les skippers des grandes unités et leurs équipages.

Accéder à la page Internet du Plateau Nautique

Le centre d'affaires nautiques

La filière nautique rochelaise dispose aujourd’hui d’un centre d’affaires nautiques, véritable pôle d’excellence basé dans l’ancien Aquarium, face au Port de Plaisance des Minimes. Cet immeuble d’une surface de 1 200 m2 jouxte une galerie commerciale qui abrite le siège social du «Grand Pavois».

La Communauté d’Agglomération de La Rochelle, propriétaire du site, loue ou vend à la demande, neuf unités de bureaux, espaces conçus «sur mesure» de 85 m2 à 410 m2, bruts ou aménagés.
Ces locaux serviront tantôt de vitrine à des entreprises du secteur nautique, tantôt de bureaux à des sociétés de services connexes.

© La Rochelle 2008