Accueil > Environnement- Santé publique > Ecologie urbaine > Le Port de Plaisance

Serres municipales HQE de la Ville

Le Port de Plaisance

Exemplaire à plus d’un titre

Acteur engagé, le port de plaisance de La Rochelle agit chaque jour, à terre et sur l’eau, pour préserver la qualité de l’environnement. Dix ans après l’obtention de sa certification ISO 14001, le port des Minimes décroche la fameuse 4ème ancre d’or. 

Référence internationale, les « Gold Anchors » récompensent  la qualité des infrastructures des ports mais également les solutions innovantes et d’intégration environnementale. 

Face aux risques de pollution, le port de plaisance de La Rochelle mène au quotidien des actions volontaires afin de limiter son impact écologique. Dans une démarche d’amélioration continue, de nouveaux engagements ont été pris et avec eux, la mise en place de mesures concrètes. En parallèle, cette politique de développement durable permet aux acteurs de la filière (collectivités territoriales, constructeurs, plaisanciers...) d’engager une réflexion sur l’éconavigation, l’écoconstruction et l’écotourisme nautiques.

Pour atteindre ses objectifs, le port met en œuvre des moyens techniques, humains et financiers afin de réduire plus globalement l’impact environnemental du port. 

Les nouveaux éco-gestes innovants

  • Une station écologique de lavage. Elle permet un nettoyage sous haute pression des ponts des bateaux, avec de l’eau dessalinisée et du savon biodégradable afin d’économiser la ressource et d’éviter les rejets toxiques.
  • Trois nouvelles pompes de vidange. Gratuites et en libre-service sur le ponton de service, elles donnent aux plaisanciers la possibilité d’aspirer les eaux usées et les eaux de fond de cale. 
  • Deux bâtiments sanitaires neufs, économes en énergie. Équipés de chauffe-eaux solaires et de matériaux isolants, les espaces, très lumineux, nécessitent peu d’éclairage artificiel. 

Les actions et services déjà proposés aux plaisanciers

  • Le tri sélectif des déchets. Plus de 11 types de déchets dont des déchets spécifiques au nautisme, (verre, huiles moteurs, piles, carburants périmés, ordures ménagères, emballages, batteries usagées, déchets toxiques de carénage) sont collectés puis traités via des filières de recyclage. 
  • Le passage quotidien des brigades bleues. Elles assurent le ramassage des macro-déchets sur les bassins des Minimes et du Vieux Port.  
  • L’éclairage. Les cheminements sont balisés par des led. Équipées de temporisateurs, les bornes électriques se coupent au bout de 24h. 
  • Des transports propres. La régie du port effectue une partie de ses déplacements à l’aide de véhicules hybrides ou électriques. Elle met également à disposition des plaisanciers des vélos appartenant au réseau communautaire Yelo (2h gratuite). 

© La Rochelle 2008