Accueil > Environnement- Santé publique > Réserves naturelles > Marais de Pampin

Marais de Pampin

L’ensemble du marais est strictement protégé par la loi, en tant que Réserve Naturelle Régionale  (arrêté ministériel du 05 février 1985) ainsi que la butte attenante ; le tout abritant 25,2 hectares

Ancienne petite crique abritant un port local, le marais de Pampin a vite été poldérisé par l’homme afin de le convertir en des usages agricoles de type pâturage et halieutique (élevage à poissons).

Ainsi si l’ensemble du marais ne présente aucun relief, le réseau dense de fossés qui le traverse varie d’une profondeur de 1 à 2 mètres.

C’est un écosystème d’interface dans son ensemble puisqu’il récolte les eaux de pluies du bassin versant local les stockant dans ses prairies humides saumâtres arrières littorales.

Les milieux naturels présents varient selon la teneur en sel du sol et de l’eau entre le trait de côte très salé jusqu’au petit bois de Bas Pampin doux (arrivée des eaux pluviales) : prairies inondables salés, saumâtres ou douces, roselières à carex, à scirpe ou à roseaux, frênaie-aulnaie, lagune arrière littorale et pré-salé s’y succèdent.

Futurs aménagements de Pampin :

Circuit pédestre sur l’ensemble du pourtour de la Réserve
Implantation d’un observatoire
Protection du site aux ruissellements urbains et agricoles

© La Rochelle 2008