Accueil > Environnement- Santé publique > La Rochelle, ville propre

La Rochelle, ville propre

Plus de 70 agents au service Propreté urbaine travaillent quotidiennement au nettoyage de la ville. La tâche est d’envergure : 430 kms de voirie à nettoyer représentent 35 000 heures de balayage et 6 000 heures de lavage par an.

Objectif zéro déchet

Ce travail exemplaire manifeste l’engagement de La Rochelle en matière de développement durable. Engagée dans un projet « Territoire zéro déchet, zéro gaspillage », la ville démontre que la question des déchets municipaux peut conjuguer écologie et économie. La réduction des déchets et le tri, c’est en effet un gain en terme d’environnement, c’est également une diminution des coûts liés à la gestion des déchets (par exemple, entre 2015 et 2016, les écoles et services municipaux ont imprimé en moyenne 15% de pages en moins, soit 1 million de pages économisées).

Soyons tous responsables

En engageant les services municipaux dans une démarche d’« éco-exemplarité », en encourageant recyclage, réutilisation,  La Rochelle agit pour son cadre de vie. Mais garder une ville propre relève de la responsabilité de chacun : habitants, travailleurs, visiteurs… Cela passe par des gestes simples : être vigilant quant à sa production de déchets, y compris les déjections animales, ne pas jeter ses mégots au sol mais dans un cendrier ou une poubelle… Pour rappel, les mégots mettent 2 ans à se dégrader, donc ne les jetez plus au sol, où ils iront polluer l’eau du port.

 

Votre geste compte, merci ! 

© La Rochelle 2008