Accueil > Prévention-Sécurité > Prévention de la délinquance > Principales actions

Principales actions

Le dispositif Francofolies


Chaque été, durant le Festival des Francofolies, la Ville de La Rochelle met en place et coordonne un dispositif d’accueil et d’accompagnement des populations festivalières qui se décline en 2 grandes actions :

  • l’accueil des festivaliers sur des terrains municipaux, en partenariat avec les CEMEA ;
  • la prévention des conduites à risque durant le festival.

Le projet « 13-18 Questions de Justice »


L’exposition « 13/18 Questions de Justice » est une exposition interactive, élaborée par la Direction de la Protection Judiciaire de la Jeunesse du Ministère de la Justice, qui permet d’apporter des réponses claires aux élèves sur la Loi et le système judiciaire, à partir des textes fondamentaux relatifs au droit des mineurs.

Le projet rochelais, porté par la Ville et la CdA, en partenariat avec l’Education Nationale, la PJJ, et les centres sociaux, consiste à faire animer l’exposition 13-18 dans chacun des collèges de l’agglomération rochelaise par les animateurs des structures socio-éducatives.

L’objectif est de développer une politique concrète d’information, d’éducation, de prévention, et de lutte contre toute conduite répréhensible, permettant d’instaurer un dialogue avec les jeunes et d’apporter des réponses précises à leurs préoccupations quotidiennes.

Il s’agit également de réduire les actes d’incivilités et les violences au sein des établissements scolaires, à leurs abords, ainsi que dans les quartiers.

L'animation de la Charte de la Vie Nocturne


En janvier 2010, la Ville a signé une Charte de la Vie Nocturne avec les patrons de bars et de discothèques, l'Université, les Grandes Ecoles, les représentants étudiants, l'Education Nationale, les comités de quartier et les associations de prévention. Elle vise à organiser un espace partenarial permettant de mieux répondre aux problématiques soulevées par les nuits rochelaises, que ce soit dans le domaine de la tranquillité publique ou de la salubrité publique.

Le Secteur Prévention de la Délinquance réunit 2 fois par an les signataires de la Charte lors du Comité de suivi, et organise des séances de travail chaque trimestre par l'intermédiaire du Comité de pilotage.

La mise en place de l'équipe de nuit, chargée de réguler les rassemblements festifs en centre-ville, est l'un des engagements municipaux consignés dans la Charte de la Vie Nocturne.

A télécharger :


- Texte Charte janvier 2010

- Signataires institutionnels Charte janvier 2010

- Signataires bars Charte janvier 2010

- Texte avenant Charte février 2012

- Signataires avenant Charte février 2012


Régulation des rassemblements festifs en centre-ville


Depuis quelques années, les jeunes rochelais ont tendance à se rassembler en nombre, chaque fin de semaine, dans notre coeur de ville.

Ces regroupements de jeunes, souvent alcoolisés ou sous l'emprise de produits stupéfiants, constituent un réel problème à la fois en terme de tranquillité publique mais aussi en terme de santé publique car ces jeunes se mettent fréquemment en danger.

La Ville a donc confié, en 2010, à l'Association pour la Promotion des Actions de Prévention sur l'Agglomération Rochelaise (APAPAR), l'animation d'une équipe de rue de 3 personnes: une éducatrice, une infirmière, un étudiant. Ces derniers sont chargés d'aller à la rencontre des personnes qui se rassemblent en centre-ville, de minuit à 4h00 du matin, les nuits de fin de semaine, et de réguler par le dialogue et la médiation les possibles débordements.

 

Brigade de Contrôle Nocturne

 

Depuis 2013, la Ville a poursuivi son travail de régulation des soirées festives en créant une Brigade de Contrôle Nocturne, composée de 2 gendarmes à la retraite et d'un policier à la retraite qui travaillent alternativement en binôme de mai à octobre, les jeudis, vendredis et samedis sopirs, de 21h à 3h du matin.

Objectif général : veiller au respect des dispositions relatives à la réglementation sur la diffusion de musique amplifiée, à la réglementation des débits de boisson (horaires de fermeture, gestion de la clientèle, gestion des portes...) et aux autorisations en matière de terrasse.

3 volets indissociables :

  • prévention, médiation auprès des patrons de bars et des riverains
  • information hebdomadaire de l'Autorité municipale  et de la Police Nationale par la transmission de mains-courantes
  • information mensuelle de la Commission municipale des Débits de Boisson et des Etablissements de Nuit (CDBEN), qui rassemble les administrations municipales et préfectorales en présence des représentants de la profession, et qui peut prononcer d'éventuelles sanctions administratives. Il s'agit principalement de réduction d'horaires (compétence Ville) et de fermeture administrative (compétence Préfecture).

© La Rochelle 2008