Accueil > Prévention-Sécurité > Risques majeurs > Risques naturels

Risques naturels

Trois risques naturels concernent plus spécifiquement notre territoire :

- Les risques météorologiques
- Les risques de submersion et d'érosion marines
- Les risques sismiques et de mouvements de terrains

Les risques météorologiques

Il s'agit de phénomènes exceptionnels du type : tempête, forte précipitation, orage, neige, verglas grand froid et canicule. De part son caractère littoral, La Rochelle est susceptible d'être concernée par des conditions météorologiques d'intensité plus ou moins forte.

  • Les mesures mises en oeuvre

Météo France élabore et diffuse quotidiennement  des cartes de vigilance  comportant quatre couleurs (vert, jaune, orange et rouge) qui indiquent les dangers potentiels. 
Accédez aux cartes de vigilance de Météo France
Afin d'informer, de protéger et d'aider les rochelais, la Ville a mis en place différents dispositifs, comme le Plan Communal de sauvegarde ou le plan canicule en cas de forte chaleur. 

  • Etes-vous inscrit pour recevoir un message d'alerte ?

La ville de La Rochelle a mis en place un service de téléalerte par SMS (sur votre portable) en cas de vigilance orange et rouge. Pour bénéficier de ce service, n'oubliez pas de vous inscrire en cliquant ICI.

Les risques de submersion et d'érosion marines

La submersion marine est le résultat de la conjonction de plusieurs phénomènes : coefficient de marée élevé et pleine mer, vent fort de secteur ouest , surcote due à une dépression atmosphérique.
L'érosion marine correspond à un recul du trait de côte sous l'action de la mer.
L'ensemble de la frange littorale rochelaise est concerné par l'un de ces deux risques mais à des niveaux différents.

  • Les mesures mises en oeuvre

Afin de prendre en compte l’aléa de submersion marine, différentes procédures et documents sont en cours d’élaboration :

>>  le PAPI (Programme d’Action de Prévention des Inondations) définit, selon une stratégie élaborée en concertation avec l’ensemble des acteurs du territoire (élus, collectivités, services de l’Etat, population locale et professionnels), un programme de mesures à mettre en œuvre sur une durée de six ans (2013 à 2018), permettant de prévenir et de réduire les risques de submersion.
Le PAPI Agglomération Rochelaise a reçu un avis favorable de la Commission Mixte des Inondations le 19 décembre 2012.

Téléchargez le dossier PAPI Agglomération Rochelaise et sa note de synthèse.

>>  Le PPRL (Plan de Prévention des Risques Littoraux) est un document réalisé par l'Etat. Il réglemente l'utilisation des sols en fonction de l’intensité du risque. Il précise les zones exposées, autorise partiellement ou interdit la construction selon les lieux concernés. Il fait partie du volet « prévention » du PAPI et est actuellement en cours d'élaboration. Les cartes de modélisation de l’aléa Xynthia+20 cm et Xynthia+60 cm servent à déterminer la constructibilité d’un terrain.

Les risques sismiques et de mouvements de terrains

Depuis le 22 octobre 2010, la France dispose d’un nouveau zonage sismique divisant le territoire national en cinq zones de sismicité. La commune de La Rochelle est classée en zone dite d'aléa modéré de niveau 3.
Pour en savoir plus, consultez http://www.franceseisme.fr/

Concernant les mouvements de terrain, La Rochelle est principalement concernée par le retrait-gonflement des argiles (notamment le centre-ville et les marais de Tasdon et Villeneuve-les-Salines). Une cartographie a été élaborée par le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM). Elle est accessible sur http://www.argiles.fr/

© La Rochelle 2008